Biocoop21

Biocoop21, la boutique bio éphémère 100% vrac à Paris pendant la COP21.

Biocoop21 – 14 rue du château d’eau – Paris 10ème

Tout juste de retour de la Biocoop21, je vous raconte ma visite dans cette boutique pas comme les autres. Biocoop21, c’est le magasin bio éphémère 100% vrac ouvert par Biocoop à l’occasion de la COP21 à Paris.
Derrière cette belle devanture turquoise du 10ème arrondissement, un espace regroupant plus de 250 références de produits en vrac, sans emballage. On y trouve de l’épicerie sèche (céréales, pâtes, riz, biscuits…), des fruits et légumes frais, du pain, un stand charcuterie et crèmerie, une sélection de thés, trois références de vin rouge, de l’huile, du miel, du sirop d’agave, des produits d’entretien (lessive, adoucissant, produit vaisselle, savon de Marseille)… Le principe, c’est de venir faire ses courses avec ses propres bocaux ou autres contenants réutilisables, et de repartir uniquement avec la quantité de produit désirée pour ne rien gaspiller et ne jeter aucun emballage. Pour ceux qui souhaitent s’équiper, la boutique propose un joli « bar à bocaux » et des petits sacs en coton à 1,20€.

Pour ma part, je suis venue en « touriste » car j’habite trop loin pour fréquenter cette boutique au quotidien, mais j’ai croisé des habitants du quartiers qui semblaient l’avoir vraiment adoptée et arrivaient avec sacs et bocaux. Le choix en épicerie est intéressant, mais ce qui m’a vraiment plu, c’est l’effort qui a été fait pour proposer des produits habituellement plus difficiles à trouver sans emballage : distributeur de miel, de vin, ou de produits d’entretien.
J’espère vraiment que ce concept séduira de nombreuses personnes car si les résultats sont positifs, il sera dupliqué dans les magasins Biocoop de France et rendra le mode de vie zéro déchet cher à Béa Johnson un peu plus accessible à tous. Une première bonne nouvelle a été annoncée ce jour : la boutique éphémère ne fermera pas ses portes à la fin du mois de décembre comme prévu, mais seulement fin février, la Mairie de Paris ayant souhaité lui donner une chance supplémentaire de convaincre. Bref, si vous souhaitez voir les boutiques de vrac fleurir près de chez vous, n’hésitez-pas à venir visiter la Biocoop21 !

Epicerie en vrac et sans emballage à la Biocoop21 à Paris.

Fontaine à vin rouge pour venir recharger ses bouteilles à la Biocoop21 à Paris.

Distributeur de Miel à la Biocoop21.

Le bar à bocaux de la Biocoop21.

Charcuterie et crèmerie vendue sans emballage à la Biocoop21 à Paris.

Rayon fruits et légumes bio à la Biocoop21.

La ruche qui dit oui

La ruche qui dit oui - Consommation bio, locale et durable

Vous allez probablement vous dire que je suis un peu folle de prendre mes légumes en photo, mais je tenais à illustrer cet article sur « La ruche qui dit oui » avec les beaux légumes que j’y ai acheté ce week-end (ça donne envie, non ?!).

Pour ceux qui ne connaissent pas le concept, « La ruche qui dit oui » met en relation des petits producteurs locaux (moins de 250km du lieu de distribution) et des consommateurs désireux de manger de bons produits bio ou fermiers à travers des « ruches » situées un peu partout en France (hébergées chez des particuliers en général). Pour rejoindre une « ruche », il suffit de se rendre sur le site internet et de trouver la plus proche, ensuite on choisit le contenu de son panier : fruits, légumes, pain, oeufs, etc… on valide sa commande et on vient la récupérer le jour de la distribution.

J’ai trouvé une « ruche » pas très loin de chez moi, j’ai passé commande il y a quelques jours et ce week-end j’y ai fait mes courses pour la première fois. En ce samedi matin, le garage de la « reine » avait vraiment l’allure d’une ruche, entre les producteurs venus faire la distribution de leurs produits et les « abeilles » venues nombreuses. L’ambiance est plutôt chaleureuse, les habitués se connaissent. Le maraîcher était là en personne pour distribuer ses produits, certains autres avaient simplement déposé les colis. Dans mon panier : plusieurs kilos de fruits et légumes, des oeufs, du pain, une brioche, quelques yaourts. En quelques minutes, les deux grands sacs en toile que j’avais apportés étaient remplis. J’ai cuisiné les premiers produits le jour même, et n’ai été déçue ni par le goût, ni par la fraîcheur.

Au final, j’ai aimé cette expérience que je compte bien réitérer régulièrement. La « ruche » permet de consommer bio (tout n’est pas bio, mais au moins issu d’une agriculture raisonnée), d’éviter le supermarché (quel plaisir !), de réduire ses déchets (on met les fruits et légumes directement dans son sac – exit le plastique) et de faire travailler de petits producteurs locaux, pour un prix raisonnable.
En forte progression, le concept de « La ruche qui dit oui » est parfois critiqué, car contrairement aux amap, les consommateurs peuvent choisir ce qu’ils achètent et ne s’engagent pas sur la durée. Pour ma part, je trouve cette flexibilité intéressante, car elle ouvre le chemin d’une consommation plus responsable (et d’une alimentation plus saine) à davantage de personnes, tout en soutenant l’agriculture et l’artisanat locaux.

Toutes les infos sur « La ruche qui dit oui » sur https://laruchequiditoui.fr/fr

La ruche qui dit oui - pain bio artisanal de producteur local

Cuisine Green

Livre de recette de cuisine végétarienne green
« Green Smoothies, la bible » de Fern Green, dispo ici
« Protéines vertes, la bible » de Fern Green, dispo ici

Au rayon cuisine végétarienne, ma bibliothèque « green » vient de s’enrichir de nouveaux ouvrages : « Green Smoothies, la bible » et « Protéines Vertes, la bible » de Fern Green, publiés aux éditions Marabout. Petit format, design épuré, jolies images sur fond blanc, style simple et didactique, je suis déjà conquise !

 « Green Smoothies »
Ce premier volume a été publié il y tout juste un an et contient 66 recettes de jus, smoothies, shots et laits. On y trouve aussi des indications pour concocter sa cure de detox maison (plus économique que l’achat de jus, et on peut adapter les recettes à ses goûts).
Un minimum de matériel est requis pour la préparation des recettes : un extracteur de jus pour les recettes de jus, et un blender pour les recettes de smoothies. Chaque recette est illustrée d’une petite bouteille contenant le jus (la couleur du produit fini est parfois surprenante, mais cela donne super envie) et on trouve une indication de goût : salé ou légèrement sucré etc, et ses principaux bienfaits : bénéfique pour la peau, stimule le cerveau etc. De belles de recettes pour nettoyer et booster son organisme.

 « Protéines Vertes »
Dernier ouvrage de l’auteur, « Protéines Vertes » vient juste d’être publié et présente 66 recettes d’en-cas, soupes, salades, plats et même desserts à base de protéines végétales. Les recettes, riches en fibres et antioxydants sont toutes plus appétissantes les unes que les autres et cela donne vraiment envie de cuisiner végétarien.
En introduction, on trouve de précieuses infos sur les protéines végétales, la manière de les cuisiner (temps de trempage ou germination des graines), et un tableau pour créer ses propres recettes une fois celles du livre épuisées, mais il y a déjà de quoi faire ! Pour chaque recette, la quantité de protéines par part est indiquée afin de remplacer facilement la viande au quotidien et être en pleine forme.

Si vous aimez les jolis livres de recettes green, je vous conseille donc ces deux ouvrages qui proposent un grand choix pour une alimentation santé pas « boring » du tout.

Green Smoothies, la bible - de Fern Green

Protéines Vertes, la bible - de Fern Green

Fruits et légumes

Calendrier des fruits et légumes de saison
Calendrier des fruits et légumes de saison, dispo ici.

Au détour de quelques conversations avec ma famille et mes collègues de travail, je me suis rendue compte que très peu faisaient attention aux fruits et légumes qu’ils consomment au quotidien, au fait qu’ils soient de saison ou produits localement. Les supermarchés ont une grande part de responsabilité dans ce phénomène puisqu’on y trouve à peu près tout et n’importe quoi, toute l’année. Finalement, des plus jeunes aux plus vieux, tout le monde semble avoir oublié que ce n’est pas normal d’acheter des cerises au mois de Janvier…

Je profite donc de l’arrivée dans ma maison du très joli « Calendrier des fruits et légumes de saison » (cadeau offert par oOlution) pour vous parler de ce sujet qui me tient à coeur.

Alors, pourquoi consommer des fruits et légumes de saison ?

– pour la planète –
Pour faire pousser des fruits et légumes hors saison, les producteurs usent et abusent de pesticides. Ceux qui sont exportés peuvent également l’être depuis des pays où les réglementations en matière de produits phytosanitaires ne sont pas aussi strictes qu’en France. Ces pesticides ont un impact écologique désastreux et sont tout aussi néfastes pour notre santé.
Les fruits et légumes importés ont un bilan carbone très lourd lié au transport sur des milliers de kilomètres et même davantage.

– pour le goût –
Evidemment, des fruits et légumes arrivés à maturité au soleil seront toujours plus savoureux que ceux qui finissent de mûrir pendant le transport. Lorsqu’ils ont besoin de voyager, les fruits et légumes sont cueillis trop tôt afin d’arriver sur les étals avant d’être abimés, ce qui a une forte incidence sur leurs goût.

– pour la santé –
Notre corps vivant au rythme des saisons, il est tout naturel de le nourrir des fruits et légumes de saison qui répondent parfaitement à nos besoins. Pendant la période hivernale, il se satisfait de produits riches en nutriments, alors que les chaleurs estivales appellent des fruits et légumes plus légers et gorgés d’eau. Les fruits et légumes de saison issus de l’agriculture biologique ou produits en biodynamie excluent les pesticides, ils sont donc à privilégier.

– pour les économies –
Les fruits et légumes de saison et locaux ne génèrent pas de coûts de transport et d’exportation élevés qui viendraient alourdir la facture. Les petits producteurs locaux (dans les marchés ou en vente directe à la ferme) ne proposent que des produits de saison pour un rapport qualité/prix optimal.

En ce début d’année, se donner comme objectif de consommer des fruits et légumes de saison tout au long de l’année me parait une très bonne résolution qui, sans tout révolutionner, a un impact positif sur l’environnement et la santé de toute la famille. C’est aussi un joli exercice pédagogique à pratiquer avec ses enfants.

Allez, à vos cabas, direction le primeur… bonne année à tous !

Quels fruits et légumes manger en Janvier ?
Quels fruits et légumes manger au mois de Janvier ?