3 idées pour déménager écolo

  
Le printemps, c’est le retour du beau temps et des tenues légères, mais c’est également la saison des déménagements, et cette année je n’ai pas échappé à cette étape un peu stressante. C’est donc au milieu des cartons pas encore déballés que je vous livre quelques idées pour déménager simplement et efficacement.

1/ Trier

L’avantage du déménagement, c’est qu’il nous pousse à faire le tri dans nos biens personnels, à remettre en question la nécessité de certains objets, vêtements, gadgets. Je m’étais préparée depuis plusieurs mois au déménagement en éliminant au fur et à mesure beaucoup d’objets que j’ai vendu sur des sites d’occasion comme LeBonCoin ou VideDressing ou donné à des associations comme LeRelais ou Emmaüs. Cela m’a permis de faire moins de cartons, de déménager moins d’affaires et d’arriver dans mon nouveau logement avec seulement les objets utiles ou aimés.
Ce travail ne se fait pas en un jour, demande parfois un temps de réflexion pour décider de se séparer de telle ou telle chose, mais cela permet vraiment de s’alléger à tous points de vus.
Pour aborder la question de manière ‘philosophique’ la lecture de « L’art de la simplicité » de Dominique Loreau ou de « Zéro Déchet » de Béa Johnson peut être une bonne entrée en matière.

Côté pratique, lorsque l’on fait le grand ménage, il ne faut pas oublier de faire un peu de tri sélectif : les médicaments périmés ou inutiles peuvent être confiés à la plupart des pharmacies, les piles et ampoules peuvent être déposées dans des conteneurs spécifiques à l’entrée de nombreux supermarchés ou grandes surfaces de bricolage tout comme les petits appareils électriques hors d’usage (sèche-cheveux, etc.). Pour trouver des points de collecte par type d’objet, vous pouvez visiter le site ourecycler.fr !

2/ Emballer

Inutile de se ruiner pour acheter des emballages neufs ! Renseignez-vous auprès de votre famille ou vos amis qui ont déménagé récemment, ils ont peut-être des cartons à vous prêter/donner, avec quelques renforts si nécessaire, ils feront très bien l’affaire. Vous pouvez également demander aux commerçants près de chez vous qui ont souvent des cartons à jeter. Et si vous n’avez pas trouvé votre bonheur et que vous habitez à Paris, vous pouvez faire appel à l’association « Carton Plein » qui emploie des personnes en situation de grande exclusion et pourra vous livrer des cartons d’occasion pour quelques euros (ils peuvent aussi vous aider à déménager).

Inutile également d’acheter du papier-bulle hors de prix (même si vous aimez éclater ses petites bulles…), emballez plutôt vos objets fragiles dans de vieux journaux ou dans votre linge de maison, torchons et autres draps seront ravis de rendre service !

3/ Transporter

Si vous avez peu d’affaires et des amis prêts à vous prêter leurs bras pendant quelques heures, déménager seul est bien-sûr la solution la plus économique. Le co-déménagement a également le vent en poupe, comme pour le co-voiturage on trouve aujourd’hui des petites annonces proposant quelques m3 dans un camion de déménagement. Cela permet d’optimiser les coûts et l’impact sur l’environnement.

Et si vous devez faire appel à une compagnie de déménagement, renseignez-vous sur leur politique environnementale : type d’emballages utilisés, traitement des déchets, véhicules, éco-conduite…

Bon courage à tout ceux qui font leurs cartons ! 😉

 

 

 

Furoshiki

Furoshiki : l'emballage cadeau réutilisable

Furoshiki de Noël « Pudding Wrap » LUSH, dispo ici

Nous connaissons tous l’euphorie du 25 décembre au matin, quand toute la famille (les enfants en premier) déchire à la va-vite les emballages cadeau pour découvrir ses présents, puis abandonne dans un coin des montagnes de papiers colorés. Il est vrai qu’il y a bien un plaisir esthétique à voir au pied du sapin de beaux paquets brillants et enrubannés, mais quel gaspillage pour de si courts instants ! D’autant plus que peu de français savent réellement que le papier cadeau se recycle et que la grande majorité est jetée avec les ordures ménagères.

Pour réduire l’impact sur l’environnement de vos présents de Noël, la méthode d’emballage « à la japonaise » appelée furoshiki est idéale. Le Furoshiki est un foulard en tissu réutilisable qui permet d’emballer les cadeaux grâce à ses nombreuses possibilités de pliages (ci-dessous de petits schémas pour faire votre pliage). Polyvalent, il permet d’emballer presque tout, pourvu qu’on adapte sa taille à celle de l’objet. Une fois la fête passée, il peut être donné, utilisé en guise de ceinture ou d’écharpe, ou encore conservé soigneusement pour resservir.

Vous pouvez facilement créer vos furoshiki à partir de chutes de tissus, d’anciens linges de maison ou foulards. Vous pouvez également créer des modèles « sur-mesure » en adaptant les motifs des tissus à l’occasion : Noël, anniversaires, rentrée scolaire etc. La méthode a l’avantage de ne pas sacrifier l’esthétisme, en effet, on peut exprimer sa créativité et l’assortir à son sapin de Noël, ou à sa déco. En plus, cette alternative au papier cadeau permet d’économiser scotch et autres rubans car une fois noué, le furoshiki n’a besoin de rien d’autre pour tenir.

Seriez-vous prêt(e)s à impressionner vos proches avec des emballages écolos cette année ?

Comment nouer un furoshiki

Le furoshiki est encouragé par le gouvernement japonais qui publie ces schémas de pliage.