Mooncup

Coupe menstruelle Mooncup
Début de semaine avec un sujet spécial filles (pas du tout) glamour, mais super utile et intéressant.

Au cours de sa vie, une femme utilise au moins 11 000 protections périodiques jetables (serviettes ou tampons) qui finissent toutes dans une décharge, incinérées ou au pire dans la mer. La production de ces protections jetables génère elle aussi des déchets conséquents, nécessite l’utilisation de produits chimiques et d’eau en quantité. L’impact écologique de tels produits à l’échelle mondiale pose donc une vraie question puisque nous ne sommes aujourd’hui pas capables de gérer ces quantités astronomiques de déchets.

Au delà de la dimension écologique, les protections jetables ont un coût très élevé pour toutes les femmes qui les utilisent. J’ai fait le calcul, et au rythme d’achat d’un paquet par cycle, ce qui doit être la moyenne, le coût est de 50€ par an, soit autour de 2000€ dans une vie ! De quoi s’offrir un très beau voyage…

Et enfin, côté santé, ce n’est pas la panacée non plus : on nous présente des produits toujours plus « technologiques » censés absorber l’équivalent d’une baignoire alors que le besoin réel se situe plutôt autour du verre à liqueur, éviter les odeurs, être toujours plus discrets etc. Et pour cela, on utilise tout un tas de produits chimiques qui seront en contact direct avec la peau et les muqueuses (agents blanchisseurs de type eau de javel, etc.), inutile donc de s’étonner de l’augmentation des mycoses et autres soucis gynécologiques.

La solution ? La coupe menstruelle, une petite coupe en silicone hypoallergénique réutilisable. On la met en place lorsque l’on a ses règles, elle sert de réceptacle, on la vide et la rince lorsque c’est nécessaire, et lorsque c’est fini, on la nettoie bien en la faisant bouillir et on la range jusqu’à la prochaine fois. Une coupe menstruelle coûte entre 15 et 30€, il existe plusieurs tailles pour s’adapter à chacune (en fonction de l’âge et du fait d’avoir eu ou non des enfants) et dure jusqu’à 10 ans. La coupe menstruelle est donc une véritable alternative économique et écologique aux protections jetables.

Mon expérience en la matière est encore récente, et je dois avouer que face à ma MoonCup® la première fois j’étais un peu perplexe… J’ai lu la notice d’utilisation en entier avant de me lancer, et j’ai très vite pris le coup de main. Bien sur, il faut avoir une certaine aisance avec son corps, ne pas avoir peur de la vue du sang, mais c’est la nature après tout 😉 Au final, c’est pratique (plus besoin de trimballer tout un attirail dans son sac à main, on vide toutes les 12 heures, de quoi faire une journée de travail sans se soucier de rien), c’est économique (30€ max. tous les 10 ans, ça donne envie, non ?!), la sensation de « liberté » est inégalée (pour le sport, pour la plage, pour la nuit)… Bref, ça change la vie !

Question pratique, on ne trouve pas de coupes menstruelles dans les grandes surfaces, ni même dans les pharmacies, le lobbying des industriels de la protection jetable est puissant et passer d’un achat tous les mois à un achat tous les 10 ans, ça n’est évidemment pas très bon pour leur business. En revanche, on trouve un grand choix sur Internet (attention aux prix trop bas, choisissez un produit sûre, il s’agit de votre santé quand même !) et dans certains magasins bio, vous pouvez même vous faire plaisir car on en trouve maintenant de couleur ou avec des paillettes.